Annoncé il y a quelques temps, Google Chrome affichera une alerte lorsque vous tenterez d’accéder à un site non-sécurisé.
Par non-sécurisé, j’entends ici qu’il est en HTTP, et non qu’il est piraté. Cette alerte ne devrait s’afficher que si Google détecte que votre site fait transiter des données sensibles.

 

L’objectif de Google est de faire passer une majorité de site au HTTPS d’ici quelques années. Attention également si vous utilisez des navigations privées”, les alertes des sites non-https passeront aux rouge.
Je vous conseille donc, si vous devez créer un nouveau site internet, de profiter de l’occasion et de passer au https.

 

 

Qu’est-ce qu’un SSL et qu’est-ce que Let’s Encrypt ?

Les internautes partagent bon nombre de données personnelles chaque jour. Lorsque vous achetez en ligne, créez des comptes ou souscrivez à des newsletters sur des sites.
Si les données ne sont pas correctement cryptées, ces informations peuvent êtres volées. C’est là qu’intervient le SSL.

Le SSL est une technologie de cryptage pour sécuriser les connexions entre le navigateur web d’un internaute et le serveur web.
Chaque site internet en https possède un certificat SSL unique afin d’être identifié. Si un serveur prétends être en HTTPS, et que le certificat ne correspond pas, alors la majorité des navigateurs web (safari, firefox, chrome,..) afficheront une alerte quand l’internaute tentera de se connecter au site.
Jusqu’il y a peu, la seule manière de sécuriser son site était de payer un certificat SSL, mais désormais il existe solution libre et gratuite !

Let’s Encrypt est une authorité de certificats libres et gratuits dont l’objectif principal est de promouvoir le SSL au grand public. Let’s Encrypt est sponsorisé par de grandes compagnies comme Google, Facebook, Sucuri, Mozilla,…
Si vous souhaitez passer votre site internet au SSL, rendez-vous sur le site de Let’s Encrypt ou contactez SXO NINJA pour vous conseiller !

 


 

Contacter SXO Ninja

Agence SEO à Mouscron

 

SSL gratuit sur WordPress avec Let’s Encrypt
Noter cet article